C’est bon pour le moral… du freelance débutant

Pas toujours facile, la vie de freelance : travailler dur, se motiver seul, ne pas se laisser décourager… Heureusement, il y a toutes ces petites choses qui, jour après jour, remontent le moral et mettent du baume au cœur !

C'est bon pour le moral des freelances débutants !

Avertissement : toute ressemblance ou similitude avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé n’est ni fortuite ni involontaire. :D
(Si vous vous reconnaissez, c’est sans doute qu’il n’y a pas de hasard. D’ailleurs, cet article est un peu ma façon de vous dire merci…)

Le « soutien psychologique »

  • Quand tes proches supportent patiemment de t’entendre parler pendant des heures de ton projet et de ton activité
  • Quand ils sont présents lors des coups de gueule comme lors des moments d’euphorie
  • Quand ils t’écoutent même si tu te mets à divaguer sur la nouvelle règle de l’orthographe, ou encore sur l’utilisation comparée du subjonctif en français et en espagnol (ceux-là, soit ils sont linguistes comme toi, soit ils t’aiment vraiment beaucoup !)
  • Quand ils acceptent que tu leur consacres moins de temps parce que tu es très occupée
  • Quand ils te préparent de bons petits plats pendant que tu rédiges un article de blog (c’est du temps réel, là !)
  • Quand ils te soutiennent dans les moments difficiles et célèbrent tes victoires

Les belles rencontres

  • Quand tu participes à des rencontres de traducteurs, à des forums, à des formations et que tu discutes avec des gens passionnants
  • Quand tu as l’occasion de faire la connaissance d’autres traducteurs « dans la vraie vie », après les avoir rencontrés sur Twitter
  • Quand tu as la chance d’échanger avec des personnes qui sont sur la même longueur d’onde que toi (et avec qui tu peux discuter du subjonctif, si si !)
  • Quand la solidarité entre traducteurs s’exprime sur les réseaux sociaux
  • Quand une traductrice décide d’écrire un blog de « motivation pour les traducteurs », pour démarrer la semaine avec le sourire

Les coups de pouce

  • Quand une copine freelance te refile ses bons tuyaux
  • Quand ton entourage s’investit pour t’aider à monter ton projet, chacun en fonction de ses compétences : le graphiste qui crée ton logo ou travaille sur ta carte de visite, l’incollable de la langue française qui relit tes textes avec une loupe, le webmaster qui te donne des conseils avisés sur le référencement…
  • Quand des confrères/consœurs t’envoient des offres de jobs, répondent à tes interrogations existentielles sur Facebook ou Twitter, ou partagent avec toi leurs dernières trouvailles terminologiques
  • Quand tu découvres que tes proches ont lancé une grande campagne de promotion de ta petite entreprise sur Facebook… sans que tu leur aies rien demandé !
  • Quand ton dernier article de blog est retweeté et partagé sur Facebook
  • Quand tu demandes un service à une consœur, et qu’elle te rend un service bien plus important que celui que tu avais demandé…

La reconnaissance professionnelle

  • Quand on te félicite pour le dernier article de ton blog
  • Quand on te complimente sur la qualité d’une de tes traductions
  • Quand un nouveau blog, qui ne devrait pas tarder à devenir une référence, propose une liste des blogs de traduction, et que là, aux côtés des grands noms du « star system » du monde de la traduction, tu retrouves le petit blog des mots nomades !
  • Quand, à la question « Tu fais quoi dans la vie ? », tu peux enfin répondre, avec fierté : « Je suis traductrice »

Tous ces gestes, ces paroles, cet enthousiasme : voilà ce qui, au quotidien, m’aide à rester motivée, à garder le cap, et me donne de l’énergie.

Une question d’état d’esprit

  • Ne vous apitoyez pas sur votre sort. « La chance ne sourit pas à ceux qui lui font la gueule… »
  • Savourez vos victoires, même les plus petites. Et prenez le temps de fêter les plus grandes.
  • Faites-vous confiance. Croyez en vous.
  • Soyez agréable. Rendez service. Vous connaissez le proverbe hindou « Le sourire que tu envoies revient vers toi » ? Eh bien, ça marche vraiment.

 

À vous maintenant : quels sont les petits trucs qui vous donnent le moral dans votre vie de freelance ? Exprimez-vous !

 

12 commentaires
  1. Merci Jeanne pour ce super article qui donne la patate, la pêche, la frite ;-)
    Bien sûr, à certains moments, on est dans le creux de la vague, mais heureusement qu’on a la famille, les amis réels et virtuels, la communauté qui nous entoure !

  2. Effectivement, le portrait que dresse Jeanne est on ne peut plus ressemblant. C’est rassurant !

    Le style enlevé et direct met du « peps » en ce début de semaine. À diffuser sans compter.

    Merci

  3. Merci pour la mention et pour ce partage qui donne chaud au coeur… On va y arriver ! ;)

  4. Il faudrait changer le titre. C’est bon pour le moral… du freelance ! Débutant, ou pas ! Ce genre de petits détails fait TOUJOURS du bien.

    Merci pour la mention dans l’article et le lien vers le blog de ressources !

  5. Merci à toutes les 4 pour vos commentaires ! Je suis ravie que cet article rencontre un accueil aussi positif !

    Je pourrais ajouter :
    – Quand tu as peur que le sujet de ton article de blog soit un peu trop « bisounours », que tu l’écris quand même, et que finalement de nombreux lecteurs te remercient de leur avoir donné le sourire !

    Ça, ça me donne la pêche pour toute la journée, au moins ! :)

  6. Tu as raison, c’est toujours bon d’être entouré ^^

    c’est vrai pour un freelance et c’est vrai dans la vie ! ;)

  7. Merci Éric ! Je suis bien d’accord !

    En fait, si je comprends bien, c’est bon pour le moral des freelances débutants, mais aussi des freelances pas débutants, mais aussi des pas freelances, c’est ça ?
    Finalement j’aurais dû intituler ça « c’est bon pour le moral » tout court ! ;)

  8. Exact! Tu m’as piqué ma réplique, Jeanne, soufflée par Eric.
    En tout cas je n’ai pas trouvé de bisounours. Que de la sincérité et de l’énergie.
    C’est quand le prochain article?… ;)

  9. Merci pour tous vos messages !

    @ anne : Pour l’instant j’essaie de me tenir à un article toutes les 2 semaines, donc normalement le mardi 27 mars (je me mets la pression là !)
    En me suivant sur Twitter ou Facebook (ou en t’abonnant au flux RSS), tu devrais le voir passer ! ;)

  10. Merci Jeanne pour ce billet qui fait du bien ! Qu’est-ce qui me donne le moral ? Les rencontres entre traducteurs, les blogs sur notre profession (comme le tien), les nouveaux mots, ma dose quotidienne de Twitter…

  11. Merci Catherine, ton commentaire me va droit au cœur ! Au plaisir de te rencontrer en chair et en os un de ces jours alors ! ;)

Les mots nomades

Jeanne Vandewattyne, traductrice indépendante anglais-français et espagnol-français, spécialisée dans le développement international, le tourisme et le secteur maritime (pêche, aquaculture et environnement marin).

Me contacter

Jeanne Vandewattyne
Les mots nomades
Tél. : (+33) 06 76 71 57 46
E-mail : jeanne [at] lesmotsnomades.com
Page Facebook Twitter LinkedIn E-mail Flux RSS